Home / Node / Année de Prière Journal

Année de Prière Journal

Illustration en couverture : Ruthy Sarwell, Sacred Heart Schools, Atherton

Cela vous surprendra peut-être de savoir que Sainte Rose Philippine Duchesne avait pour habitude de tenir un journal, gardant ainsi une trace écrite des événements de la journée, des personnes qui lui rendaient visite, des célébrations et des moments importants – bref, un témoignage de la vie de la communauté. En effet, la couverture de ce journal est la première page d’un de ses « Journaux de Maison », un témoignage – pour la postérité – des événements quotidiens importants vécus lors des premiers jours de la fondation St Charles, première maison de Philippine dans le Nouveau Monde.

Un journal peut être utilisé de bien d’autres manières, comme témoigner d’une expérience de voyage remarquable, rassembler des citations préférées ou se fixer et suivre des objectifs de vie. Un journal peut également être adopté comme une pratique spirituelle. Dans ce cas, tenir un journal devient une discipline intentionnelle : un moyen d’identifier des idées importantes et de s’en souvenir ; un outil puissant pour nourrir sa vie intérieure ; un moyen de méditer sur les mots, en observant les modèles et les mouvements de l’Esprit, quelle que soit la forme de sagesse qui refait surface.

Ce journal accompagne l’Année de Prière du Bicentenaire en l’honneur de Philippine Duchesne. Pendant toute une année, avant sa fête en 2018, une réflexion et une image seront publiées sur le site www.rscj.org chaque lundi. Ces réflexions sont parvenues des quatre coins du monde avec les objectifs suivants : présenter Philippine à ceux qui ne la connaissent pas bien ; renforcer l’amour et la reconnaissance de ceux qui la connaissent ; considérer les « frontières » de sa vie et de la nôtre – problèmes, défis, rêves, questions à méditer. Tout cela est une tentative de déterminer l’importance de Philippine dans nos vies d’aujourd’hui.

Les sujets de ces réflexions sont aussi variés que l’expérience des écrivains : l’amitié, la souffrance, la perte, le courage, les frontières, l’échec, la persévérance, l’espoir, la mission.

Alors que nous embarquons pour l’Année de Prière, utilisez ce journal d’une manière plus appropriée à votre intérêt et à votre expérience. Peut-être voudrez-vous répondre à une seule question tout au long de l’année : Qu’est-ce qui m’attire chez Philippine ? Comment la réflexion et/ou l’image éclairent-elles ma vie ? Comment l’image valorise-t-elle la réflexion de l’auteur? Ou peut-être voudrez-vous simplement noter quelques pensées ou vous rappeler une intuition aléatoire.

Peu importe l’utilisation que vous ferez de ce journal, faites en sorte qu’il devienne un outil puissant. Prenez le temps de demeurer dans le silence, d’apprendre à être pleinement conscients et, pendant quelques instants, de focaliser votre esprit et votre cœur.

Deux versions du journal sont disponibles. Un clavier sous les doigts vous aidera peut-être à mieux penser. Un journal en ligne est disponible. Un stylo à la main libèrera peut-être votre imagination. Si oui, téléchargez ces pages pour les semaines à venir.

Enfin, parce que toute la famille du Sacré-Cœur a été invitée à prendre part à ce voyage, l’Année de Prière offre la possibilité de partager une conversation. Twitter, Facebook, Instagram – choisissez votre réseau social préféré – vous permettront de parler d’une publication qui vous a particulièrement touchés avec d’autres membres de la famille.

Puisse cette Année de Prière nous lier pour former un seul Corps, connectés à travers le monde dans la prière et la louange.