Home / Node / Année de Prière - avril 9

Année de Prière - avril 9

  • Année de Prière - avril 9

La nouvelle frontière

«Domine, in simplicitate cordis meus laetus obtuli universa... »

Après la chute du communisme en Russie, Moscou est devenu pour les RSCJ un lieu privilégié de la mission. Au temps de Philippine, des dizaines d’habitants du village de Florissant recevaient le Baptême, chaque Pâques. Chaque année des dizaines d’adultes, préparés par les RSCJ de Moscou, reçevait à Pâques les sacrements de l’initiation chrétienne.

Après la Révolution, la France avait besoin « d’ouvriers » pour une nouvelle évangélisation, mais l’appel de l’Amérique était encore plus important pour Philippine car les peuples indiens n’avaient rien entendu de la Bonne Nouvelle de Dieu. « Me voici ! », est la réponse de Philippine.

Philippine a rencontré dans le Nouveau Monde beaucoup de difficultés : la pauvreté, les maladies, un travail rude, les distances, la solitude, la perversion des mœurs. Dans toutes ces contradictions la FOI VIVE était son appui. Cette foi s’exprimait, pour elle, par l’obéissance à travers une relation continue avec Sophie. Elle s’exprimait aussi dans un dialogue sincère avec les ecclésiastiques de Louisiane.

La fécondité de ses labeurs venait de son acceptation des souffrances de toutes sortes, des humiliations et des échecs. Sa consolation venait des longues heures de prière nocturne devant le Saint Sacrement, où elle puisait de nouvelles forces et paix dans le Coeur de Jésus. «C’est moins en réussissant qu’en supportant des revers, que tu es destinée à me plaire » a-t-elle entendu un jour en prière.

La renaissance de l’Eglise en Russie est un défi des langues, des cultures et des nations multiples sur les frontières entre l’Europe et Asie. Faut-Il en répondre comme RSCJ. Quels sont les appels du Chapitre Général 2016 ? Laissons-nous conduire !

Maria Stecka, RSCJ, Province de Pologne
Image: Maria Stecka, RSCJ