Home / Node / Année de Prière - mai 7

Année de Prière - mai 7

  • Année de Prière - mai 7

Demeurer

Je pense que Philippine doit être très surprise de l’admiration et de l’inspiration qu’elle provoque en nous. Il y a quelques années, lorsque j’ai entendu parler d’elle pour la première fois, son désir d’être missionnaire m’a impressionnée. J’ai été frappée par le fait que, malgré tout ce qu’il y avait à faire dans son pays, avec les grands défis et les besoins de la société de son époque, elle a regardé au-delà de ses propres frontières et souhaitait emporter l’amour du Cœur de Jésus jusqu’aux « confins de la terre ».

Trouver la force de tout quitter pour traverser un immense océan, tout en sachant qu’il était quasiment impossible de revenir, m’a toujours paru être un grand risque, plein de courage. J’ai admiré son courage et le profond désir qui l’ont poussée à embarquer pour ce voyage.

Aujourd’hui, plusieurs années après cette première rencontre avec son histoire, je découvre que tout ce que Philippine a vécu par la suite me passionne davantage : affronter les difficultés concrètes de ce nouveau territoire qu’elle venait d’atteindre, subir l’incompréhension de ses propres sœurs, devoir attendre de nombreuses années pour pouvoir vivre avec les peuples indigènes, alors qu’elle avait hâte de partir en mission, et ne pas pouvoir apprendre leur langue. Et, sur ce chemin semé d’embûches, Philippine demeura enracinée dans l’amour de Jésus, ce même amour qui la fit partir à l’aventure et l’accompagna au beau milieu d’un échec apparent.

Lorsque je pense à la manière avec laquelle nous devons être fidèles à notre charisme aujourd’hui, je salue l’audace de Philippine. Mais je prie également pour sa capacité à demeurer au milieu des difficultés, à nous associer à ces réalités qui nous font toucher nos propres limites, à savoir accepter les incompréhensions et les erreurs, car là aussi se révèle à nous un espace sacré, où l’on peut découvrir et manifester l’amour de Celui qui nous aime et qui souhaite nous offrir la vie en abondance, afin de le partager avec tous ses fils et filles.

Paula Grillo, RSCJ, Province d’Argentine – Uruguay
Image : Milton Frenzel