Home / Spirituality / Année de Prière

Année de Prière

Year of PrayerCette année de prière commémore le commencement de la mission de Philippine Duchesne et ses quatre compagnes de France dans le Nouveau Monde, et ainsi le commencement de l’internationalité de la Société du Sacré-Cœur qui s’étend aujourd’hui en 41 pays.

Sœur Barbara Dawson, notre Supérieure Générale, et son Conseil nous ont invitées, toute la famille du Sacré-Cœur, à entrer dans l’Année de Prière, à être et à agir comme un seul Corps, et à créer espace et silence afin d’écouter les battements du cœur de Dieu. Quel merveilleux moyen de célébrer Philippine Duchesne, connue affectueusement comme « la femme qui prie toujours » !

Chaque lundi, du 20 novembre 2017 au 19 novembre 2018, la famille internationale du Sacré-Cœur sera unie dans la prière et la réflexion. Grâce aux rédactrices régionales, Françoise Greffe, RSCJ (France), Kim King, RSCJ (Canada), Elizabeth Nakayiza, RSCJ (Ouganda), et Park Jeong Mi, RSCJ (Corée), l’ensemble des réflexions représente la quasi-totalité des pays où nous nous trouvons. Les sujets de ces réflexions sont aussi variés que l’expérience des écrivains : l’amitié, la souffrance, la perte, le courage, les frontières, la persévérance, l’espoir. Les styles incluent la prose, la poésie et la prière, et chaque réflexion est accompagnée d’une image.

Philippine a tenu un journal, une pratique spirituelle qui l’a aidée à devenir de plus en plus attentive aux vibrations intérieures de son cœur. Pour ceux qui le souhaitent, un journal en format PDF à télécharger ou à compléter en ligne.  L’utilisation des réseaux sociaux sera également encouragée partout dans le monde afin que nous puissions mutuellement partager nos idées au-delà de nos frontières géographiques.

Nous vous invitons à encourager d’autres personnes à se joindre à notre prière et à explorer le site internet pour vous renseigner sur les événements avenir et consulter les ressources : une brève biographie de Philippine, des images, de la musique, des programmes de cours, des pèlerinages, etc. pour enrichir cette célébration du Bicentenaire. 

Merci de nous aider à faire de cette Année de Prière un moment de grâce pour nous tous.

Année de Prière - janvier 22

Année de Prière - janvier 22

Racines et Branches

À la fois forte comme un chêne et flexible face aux changements et aux défis – voilà comment nous pouvons qualifier Philippine Duchesne. Ce n’est pas seulement son nom qui évoque le chêne, c’est également son caractère – ou est-ce plus que cela ? Est-ce son enracinement en Dieu ?

Les racines du chêne sont profondément enracinées dans la terre, ce qui le rend fort, résistant aux bourrasques et aux violents orages. Le chêne est toutefois capable de s’adapter à différentes conditions, comme les changements climatiques.

Année de Prière - janvier 15

Piles de sacs noirs remplis de déchets et de sols contaminés par la radioactivité, s’étendant à perte de vue.

En pensant à Philippine, à Fukushima

Philippine Duchesne a été touchée par un puissant appel de Dieu à aller vivre parmi les Amérindiens en Amérique du Nord. La passion d’apporter l’amour de Dieu l’a menée vers une terre et des personnes qui lui étaient inconnues. Elle a voyagé pendant deux mois à bord d’un bateau – sans internet, sans Smartphone, sans Skype. Une fois en Amérique, elle a attendu et attendu encore les lettres de Sophie Barat. La foi, le courage et la patience lui ont permis de poursuivre sa mission consistant à répandre l'amour du Cœur de Dieu.

Année de Prière - janvier 8

Année de Prière - janvier 8

L’Étoile des Rois mages

J’ai choisi un seul petit événement de l’histoire du début de la vie missionnaire de Ste Philippine Duchesne, sans lequel la suite de l’histoire n’aurait certainement pas pu exister. Un jour, lorsque Philippine était au dortoir pour filles (10.01.1806), elle contemplait le détachement des Rois mages. À cet instant, elle désirait plus que tout suivre leurs pas. La liberté intérieure qu’elle ressentit était un signe qui lui permit de confirmer l’envie que ce désir devienne réalité. Elle désirait se consacrer à prêcher aux non-croyants.

Année de Prière - décembre 25

Année de Prière - décembre 25

Cœur à cœur pour les cœurs

Depuis que je connais Ste Philippine, elle est devenue mon amie et celle qui m’accompagne dans mon cheminement spirituel. Le voyage de Philippine au Nouveau Monde résultait d’une profonde conversation et d’un appel du Cœur à son cœur pour les cœurs. Dieu l’a invitée à laisser les choses derrière elle, à agir et à avancer, à faire confiance aux vents qui souffleraient dans les voiles de son Rebecca, et à tenir fermement et courageusement la barre en haute mer.

Pages