Home / Spirituality / Année de Prière

Année de Prière

Year of PrayerCette année de prière commémore le commencement de la mission de Philippine Duchesne et ses quatre compagnes de France dans le Nouveau Monde, et ainsi le commencement de l’internationalité de la Société du Sacré-Cœur qui s’étend aujourd’hui en 41 pays.

Sœur Barbara Dawson, notre Supérieure Générale, et son Conseil nous ont invitées, toute la famille du Sacré-Cœur, à entrer dans l’Année de Prière, à être et à agir comme un seul Corps, et à créer espace et silence afin d’écouter les battements du cœur de Dieu. Quel merveilleux moyen de célébrer Philippine Duchesne, connue affectueusement comme « la femme qui prie toujours » !

Chaque lundi, du 20 novembre 2017 au 19 novembre 2018, la famille internationale du Sacré-Cœur sera unie dans la prière et la réflexion. Grâce aux rédactrices régionales, Françoise Greffe, RSCJ (France), Kim King, RSCJ (Canada), Elizabeth Nakayiza, RSCJ (Ouganda), et Park Jeong Mi, RSCJ (Corée), l’ensemble des réflexions représente la quasi-totalité des pays où nous nous trouvons. Les sujets de ces réflexions sont aussi variés que l’expérience des écrivains : l’amitié, la souffrance, la perte, le courage, les frontières, la persévérance, l’espoir. Les styles incluent la prose, la poésie et la prière, et chaque réflexion est accompagnée d’une image.

Philippine a tenu un journal, une pratique spirituelle qui l’a aidée à devenir de plus en plus attentive aux vibrations intérieures de son cœur. Pour ceux qui le souhaitent, un journal en format PDF à télécharger ou à compléter en ligne.  L’utilisation des réseaux sociaux sera également encouragée partout dans le monde afin que nous puissions mutuellement partager nos idées au-delà de nos frontières géographiques.

Nous vous invitons à encourager d’autres personnes à se joindre à notre prière et à explorer le site internet pour vous renseigner sur les événements avenir et consulter les ressources : une brève biographie de Philippine, des images, de la musique, des programmes de cours, des pèlerinages, etc. pour enrichir cette célébration du Bicentenaire. 

Merci de nous aider à faire de cette Année de Prière un moment de grâce pour nous tous.

Année de Prière - auguste 13

Année de Prière - auguste 13

Retour de Philippine à Ste Marie d’en Haut

En 1801, dans le froid d’un hiver glacial, des garçons de Grenoble qui trainent dans la rue, sont appelés par Philippine pour un travail peu ordinaire : l’aider à réaménager son cher monastère de la Visitation dévasté par la Révolution Française.

Nous les voyons chargés de lourds paquets.

Nous les imaginons gais et bruyants...

Année de Prière - julliet 23

Année de Prière - julliet 23

Philippine, femme d'hier ... femme pour aujourd’hui

Lorsque je pense à Rose Philippine Duchesne, à elle en tant que personne, à son audace et son engagement, à son besoin d’aller aux périphéries et à sa façon d’être contemplative, je me connecte immédiatement avec le monde d’aujourd’hui. Cela m’évoque une femme d’hier, avec une vision profonde, claire et solide dont le monde d’aujourd’hui a tant besoin.

Année de Prière - julliet 9

Année de Prière - julliet 9

« Une femme remarquable… »

En arrivant à St Charles, pour une visite en 2001, je flânais dans une boutique de souvenirs de la ville et fut abordée par une vendeuse. Avec fierté, elle me dit : « Une femme remarquable a vécu ici il y a très longtemps et elle est désormais devenue sainte ». Puis, après avoir remarqué mon médaillon, elle s’exclama : « Oh, vous devez certainement tout savoir d’elle ! ».

Année de Prière - juin 11

Année de Prière - juin 11

Traverser les Frontières – Détruire les Barrières

Philippine Duchesne nous offre le cœur d’une « femme frontière ». C’était une femme de profonde prière, comme les autres la décrivaient, et une femme qui parlait avec son cœur dans le monde de Saint Charles et de Florissant de son époque. La langue, la culture, le climat, les distances et les incertitudes de toutes sortes ne l’effrayaient pas. Au contraire, telle une modeste graine dans la terre, elle récoltait une abondante moisson dans le lent processus de mort et de naissance.

Pages