Home / Spirituality / Année de Prière

Année de Prière

Year of PrayerCette année de prière commémore le commencement de la mission de Philippine Duchesne et ses quatre compagnes de France dans le Nouveau Monde, et ainsi le commencement de l’internationalité de la Société du Sacré-Cœur qui s’étend aujourd’hui en 41 pays.

Sœur Barbara Dawson, notre Supérieure Générale, et son Conseil nous ont invitées, toute la famille du Sacré-Cœur, à entrer dans l’Année de Prière, à être et à agir comme un seul Corps, et à créer espace et silence afin d’écouter les battements du cœur de Dieu. Quel merveilleux moyen de célébrer Philippine Duchesne, connue affectueusement comme « la femme qui prie toujours » !

Chaque lundi, du 20 novembre 2017 au 19 novembre 2018, la famille internationale du Sacré-Cœur sera unie dans la prière et la réflexion. Grâce aux rédactrices régionales, Françoise Greffe, RSCJ (France), Kim King, RSCJ (Canada), Elizabeth Nakayiza, RSCJ (Ouganda), et Park Jeong Mi, RSCJ (Corée), l’ensemble des réflexions représente la quasi-totalité des pays où nous nous trouvons. Les sujets de ces réflexions sont aussi variés que l’expérience des écrivains : l’amitié, la souffrance, la perte, le courage, les frontières, la persévérance, l’espoir. Les styles incluent la prose, la poésie et la prière, et chaque réflexion est accompagnée d’une image.

Philippine a tenu un journal, une pratique spirituelle qui l’a aidée à devenir de plus en plus attentive aux vibrations intérieures de son cœur. Pour ceux qui le souhaitent, un journal en format PDF à télécharger ou à compléter en ligne.  L’utilisation des réseaux sociaux sera également encouragée partout dans le monde afin que nous puissions mutuellement partager nos idées au-delà de nos frontières géographiques.

Nous vous invitons à encourager d’autres personnes à se joindre à notre prière et à explorer le site internet pour vous renseigner sur les événements avenir et consulter les ressources : une brève biographie de Philippine, des images, de la musique, des programmes de cours, des pèlerinages, etc. pour enrichir cette célébration du Bicentenaire. 

Merci de nous aider à faire de cette Année de Prière un moment de grâce pour nous tous.

Année de Prière - mai 7

Année de Prière - mai 7

Demeurer

Je pense que Philippine doit être très surprise de l’admiration et de l’inspiration qu’elle provoque en nous. Il y a quelques années, lorsque j’ai entendu parler d’elle pour la première fois, son désir d’être missionnaire m’a impressionnée. J’ai été frappée par le fait que, malgré tout ce qu’il y avait à faire dans son pays, avec les grands défis et les besoins de la société de son époque, elle a regardé au-delà de ses propres frontières et souhaitait emporter l’amour du Cœur de Jésus jusqu’aux « confins de la terre ».

Année de Prière - avril 30

Année de Prière - avril 30

Au-delà des limites de ta vision

Philippine voyait grand et cherchait à entendre la voix, l’appel de Dieu. Que ce soit en travaillant avec les plus démunis près de chez elle, à Grenoble, ou en étant attirée par quelque chose qui l’aurait éloignée de tout ce qui lui était physiquement familier et l’aurait plongée davantage dans le territoire varié du Cœur où elle avait fondé son véritable foyer, Philippine a toujours répondu avec disponibilité, créativité et un immense désir d’ouverture pour faire connaître l’amour de Dieu.

Année de Prière - avril 16

Année de Prière - avril 16

Apprendre de Philippine, Femme de Foi

Qu’est-ce qui vous vient à l’esprit lorsque vous entendez le nom de Philippine ? Cette question nous est apparue un jour, lorsque de jeunes membres de la région d’Indonésie se sont réunies. Nous étions ravies d’apprendre que la mission indonésienne commençait au moment où Philippine avait été canonisée. Nous sommes bénies d’avoir Philippine, femme de courage et de fidélité, pour patronne de notre région.

Pages